Nombre actif

Le nombre actif donne des indications sur la manière d’agir d’un individu, notamment lors de ses interactions sociales. Observons quelles données doivent être prises en compte pour l’étude du nombre actif et examinons en détails les subtilités qui gravitent autour de lui.




Calcul du nombre actif

Le nombre actif est déterminé en fonction du (ou des) prénom(s) enregistrés à l’état civil. Vous n’aurez absolument aucun mal à effectuer le calcul si vous pratiquez la numérologie depuis quelques temps mais si vous êtes novice en la matière ou éprouvez encore des difficultés, rendez-vous sur la page consacrée à la numérologie du prénom afin de prendre connaissance de la marche à suivre.

Le nombre actif

Dans la plupart des cas, le nombre actif est attribué au moment de la naissance (souvent plus tôt, dès lors que les parents décident du prénom que portera l’enfant, même si ce dernier n’est pas encore né).

Il arrive cependant que certaines personnes modifient leur nombre actif au cours de leur vie en altérant volontairement l’orthographe initiale de leur prénom. Ainsi, une femme nommée par ses parents « Christelle » (Nombre actif : 3)  verra sa personnalité se métamorphoser de jour en jour si elle décide d’orthographier son prénom « Krystel » (Nombre actif : 2) ou « Christel » (Nombre actif : 4).

Lorsqu’un prénom est modifié sur le long terme (c’est à dire plus de neuf ans selon la numérologie), la personnalité initiale est définitivement altérée. En effet, le prénom influence grandement la manière dont les autres nous perçoivent. De ce fait, un changement de prénom entraîne par extension une manière différente de percevoir le monde.

Le surnom

Si l’on vous appelle Muriel dans le cadre professionnel et « Mumu » dans le cadre personnel, votre tempérament ne sera probablement pas le même au travail qu’à la maison.

Lorsqu’il est régulièrement utilisé, le surnom, doit donc être pris en compte en lieu et place du prénom lors du calcul du nombre actif.

Retour à la liste des articles pour apprendre la numérologie.