Aborder une fille

A chaque fois que vous engagez pour la première fois une discussion avec une inconnue, vous marquez le début d’une nouvelle histoire, qui sera plus ou moins longue… Passons en revue les différentes façons d’aborder une fille.

Aborder une fille

Les deux manières d’aborder une fille

Le nombre incalculable de techniques de drague et de raisons qui peuvent vous permettre d’aborder une fille peuvent au final être regroupées en deux catégories :

  • La drague ouverte : Toutes les phrases qui mettent d’emblée en avant une qualité physique que vous trouvez attirante chez votre interlocutrice mais aussi celles qui vous poussent à vous intéresser d’emblée à sa vie privée (parfois la combinaison des deux). Exemple : « Je vous trouve charmante ».
  • La drague désintéressée : Toutes les phrases d’approche utilisées pour demander un service ou un renseignement. Exemple : « Vous avez l’heure? ».

Les conséquences de chaque approche :

Avis sur les dragueurs :

  • Approche Directe : Vous serez immédiatement estampillé comme un dragueur, souvent vus à juste titre d’un mauvais œil par beaucoup de filles, ce qui entraîne la fermeture d’un nombre de portes sensiblement équivalent.
  • Approche désintéressée : Votre interlocutrice vous laissera le bénéfice du doute et prendra probablement le temps de vous répondre pour vous fournir le renseignement demandé, même si elle a de sérieux doutes sur vos intentions.

Première impression :

  • Approche Directe : Si vous ne répondez pas à ses critères physiques, vous serez évincé avant même de pouvoir faire valoir vos qualités mentales.
  • Approche désintéressée :La première impression que votre interlocutrice se fera de vous est encore basée sur des critères physiques mais elle possédera aussi quelques détails supplémentaires sur votre personnalité, pouvant éventuellement faire pencher la balance en votre faveur.

Contraintes d’esprit :

  • Approche Directe : Si la fille que vous venez d’aborder n’est pas d’humeur à se faire draguer (elle est pressée, fatiguée, triste, stressée…), elle vous enverra balader aussi sec car son état d’esprit du moment est incompatible avec toute tentative de discussion.
  • Approche désintéressée : Là encore, vous aurez quelques secondes supplémentaires pour étaler une facette amusante ou intéressante de votre personnalité et faire en sorte de la mettre dans un état d’esprit favorable à la discussion.

Gain / Perte de temps :

  • Approche Directe : Si la fille est heureuse en couple et se rend compte que vous essayez de la draguer, vous serez rapidement mis au courant de ce fait.
  • Approche désintéressée :Vous pouvez discuter ensemble dix bonnes minutes comme deux bons amis avant d’apprendre que votre interlocutrice n’est pas célibataire. Consolez vous en vous disant que tout échange social est bon à prendre et n’est donc pas une perte de temps…

Discussion à venir :

  • Approche Directe : Vous commencez la discussion à zéro. Il vous faut trouver un sujet dans les trois secondes qui suivent les présentations au risque d’être ridicule.
  • Approche désintéressée : Le fait d’utiliser une approche désintéressée vous fourni d’emblée un sujet de discussion de base, sur lequel vous ferez une transition vers un autre de manière naturelle tout en calant les présentations au milieu.

Aborder de manière directe :

Choisir d’aborder de manière directe implique que vous ayez suffisamment confiance en vous et en votre apparence.
L’approche directe vous soumet immédiatement au test de la première impression, uniquement conditionnée par votre apparence et ce qu’elle inspire.

Aborder de manière désintéressée :

Si vous n’êtes pas ce que l’on peut appeler « un bel homme », abordez toujours de manière désintéressée. Cela vous permettra de prolonger artificiellement la durée de vie de la discussion car vous aurez la possibilité d’exposer votre personnalité et par conséquent de faire pencher la balance en votre faveur.
L’approche désintéressée vous soumet elle aussi au test de la première impression mais la fille abordée pourra éventuellement prendre en compte vos critères mentaux pour mieux vous juger.

Alterner les manières d’aborder :

Si vous commencez à draguer, vous devriez alterner les deux méthodes afin de savoir laquelle vous correspond le mieux, celle qui vous procure le plus de sensations. Les approches désintéressées sont plus amusantes que les approches directes. Parfois vous aborderez même de manière hybride en engageant d’emblée la discussion. Tout n’est que prétexte pour draguer, les filles ne sont pas dupes.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière, tout est une question de tact et de respect. Restez souriant et courtois, c’est du bon sens, mais il convient de le préciser car beaucoup en manquent.