Les sujets sensibles

Certains sujets ne doivent pas être abordés en rendez-vous si vous voulez éviter de rentrer chez vous plus tôt que prévu. Lorsque vous sentez qu’un sujet sensible est sur le point d’être abordé, tentez de dévier la discussion vers un autre, surtout si la diplomatie n’est pas votre fort…

Le physique :

Ne faites pas la liste de vos défauts physiques lors d’une discussion, il est absolument inutile de notifier à votre interlocuteur que vous avez des pellicules dans les cheveux. Si il ne s’en est pas encore rendu compte, cette information ne fera pas pencher la balance en votre faveur et si il l’a déjà remarqué (ce qui est fort probable), il s’en accommode suffisamment bien puisqu’il est avec vous en ce moment même. En outre, un tel sujet n’a rien de passionnant, bien au contraire puisqu’il met l’accent sur vos défauts plutôt que sur vos qualités…

Les gens sont bourrées de complexes et tout commentaire désobligeant sur le physique de votre interlocuteur vous vaudra probablement un regard glacial. Personne n’apprécie qu’on lui fasse remarquer qu’une partie de son physique n’entre pas dans les standards de la beauté.

Toute personne déteste voir son physique pointé du doigt, ce qui est légitime… Émettre des réserves sur le physique de quelqu’un demande énormément de tact car la limite entre la réflexion acceptable et la réflexion blessante se situe à des niveaux différents en fonction de la susceptibilité de la personne que vous avez en face de vous. Il est préférable de laisser vos critiques à la maison plutôt que de prendre le risque de blesser l’autre.

Si vous êtes dérangés par les trois poils au menton qu’arbore la personne face à vous, vous êtes le premier fautif et il fallait y penser avant de prendre un rendez-vous avec elle.

La personnalité :

Bien évidemment, vous allez devoir dévoiler certains aspects de votre personnalité pour susciter un certain intérêt chez la personne que vous avez face à vous mais rappelez vous que vos défauts ne doivent jamais être évoqués, ils seront découverts d’eux mêmes bien assez tôt… Vous pouvez sembler agréable dans l’esprit de votre interlocuteur jusqu’à ce que vous lui avouiez que votre hygiène corporelle laisse à désirer (cela revient à postuler postuler pour une place en colonie de vacances et de dire à celui qui vous fait passer l’entretien d’embauche « Je déteste les enfants » lorsqu’il vous demande un défaut).

A l’instar du physique, le but n’est pas non plus de dénigrer la personnalité de la personne qui vous fait face. Si vous commencez à dresser la liste de ses défauts et lui envoyez en plein face durant tout le repas, n’espérez pas la revoir… Bien entendu, vous pouvez tourner en dérision certains traits de personnalité (comme la maladresse ou le coté bavard d’une personne) mais ne touchez jamais de manière sèche à l’intelligence (« Je te trouve vraiment pas futé… » ou « Tu n’es pas une lumière » donne de très mauvais résultats).

Le style vestimentaire :

Même si la personne en votre compagnie ne semble pas apporter un soin particulier à son look, il est possible qu’elle ait peaufiné son style durant des heures. N’allez donc pas vous lancer dans des critiques acerbes de ses chaussures, de son vernis à ongles ou de son pantalon, cela pourrait être vexant. Vous pouvez éventuellement dire que vous préfériez la tenue portée lors d’un précédent rendez-vous mais pas dire que vous n’aimez pas celle du jour.

Les ex :

Plus vous évoquerez votre ex au cours d’un rendez-vous, plus votre interlocuteur pensera que vous n’avez pas encore coupé le cordon affectif qui vous reliait à votre précédente relation et que vous souhaitez uniquement la remplacer faute de pouvoir la récupérer.

Vous pouvez éventuellement survoler le sujet si on vous en parle « Ça n’a pas marché avec lui/elle parce que… » mais n’en parlez pas pendant des heures.

La politique :

Les échanges liés au sujet sont parfois virulents, mieux vaut donc éviter de parler de politique, sauf si vous estimez que les opinions politiques d’une personne sont importantes.

La religion :

Si vous cherchez spécifiquement une personne de votre confession, vous pouvez évoquer le sujet afin de ne pas perdre votre temps avec quelqu’un qui ne vous correspond pas.

Si vous n’êtes pas porté sur la religion, partez du principe que la personne face à vous est athée et n’a aucun intérêt pour le sujet jusqu’à ce que vous remarquiez qu’elle porte un signe religieux. En pareil cas, libre à vous de parler de religion mais gardez l’esprit ouvert et ne dénigrez pas les croyants…

La maladie / la mort :

Le but d’un rendez-vous est de passer un moment agréable et le fait d’entendre des choses tristes est en général incompatible avec le but fixé.

Même si cela peut faire du bien aux gens d’évoquer des problèmes de santé ou d’un défunt et peut vous permettre de vous rapprocher, ils passeront probablement une soirée encore plus agréable en pensant à autre chose (cela vaut aussi pour vous).

La météo :

Pour faire court, c’est le pire sujet que vous puissiez aborder, une personne qui parle de la météo est une personne qui n’a rien à dire… Il existe suffisamment de sujets de discussion pour que vous n’évoquiez pas le temps qu’il fait. Ou alors très rapidement, pour lancer la discussion…