Accepter son corps

Le fait que vous vous sentiez complexé n’est en aucun cas une excuse valable pour vous empêcher de trouver chaussure à votre pied. Gommez les petits défauts par ci par là suffit généralement à instaurer un cercle vertueux vous amenant, à terme, à accepter son corps et par conséquent vos plus gros défauts…

Améliorer son physique :

Peu importe le physique de base qui est le votre aujourd’hui, vous avez toutes les cartes en main pour l’améliorer. Bâtir la garde robe idéale est la première chose à faire pour mettre votre aspect extérieur en valeur.

Vous avez un problème de peau? Allez voir un dermatologue! Un problème de poids (que vous jugez trop élevé ou trop faible)? Entamez un régime adapté! Vous vous sentez trop petit? Mettez des talonnettes… De très nombreux complexes peuvent être résolus simplement en prenant le taureau par les cornes. Faire plusieurs petits pas permet de parcourir de longues distances.

Il s’agit souvent d’un travail à effectuer sur long terme mais qui pourra vous permettre de vous sentir mieux dans votre peau et donc dans votre vie.

Accepter le changement vestimentaire :

Le simple fait de changer de style vestimentaire ou de coupe de cheveux vous aidera à devenir une personne radicalement différente aux yeux des autres… Triez vos vêtements et mettez de côté ceux qui ne vous mettent pas en valeur. Si le style que vous arborez actuellement ne vous permet pas de vous sentir bien dans votre corps, un changement s’impose.

Beaucoup de gens ont peur de changer de style par crainte du regard des autres « Que vont penser mes collègues si je change de style du jour au lendemain? » alors que paradoxalement c’est encore une fois le regard des autres, cette fois-ci celui des inconnu(e)s, qu’ils craignent par dessus tout car ils savent que leur corps n’est pas correctement mis en valeur.
Si il le faut, agissez en changeant par petites touches afin que le changement soit moins brutal et plus facile à assumer.

Oublier ses complexes :

Il est impossible de modifier certaines parties du corps comme la taille, la forme du visage ou le nez (du moins sans intervention chirurgicale) et vous devrez probablement composer toute votre vie avec cette différence qui ne doit cependant pas gâcher votre existence pour autant. Ne surévaluez pas l’importance de vos défauts, à partir du moment où vous ne pouvez rien faire pour les gommer, complexer dessus ne vous servira strictement à rien…

Dans la rue, vous rencontrerez assez souvent des personnes probablement pire que vous mais qui semblent néanmoins épanouies. Cela s’explique par le fait qu’elles arrivent à faire abstraction de leurs défauts physiques et à ne pas leur accorder plus d’attention qu’ils n’en méritent.

Ce que vous jugez comme étant rédhibitoire ne l’est pas pour tout le monde et bien souvent les autres accepteront vos défauts mieux que vous ne les acceptez vous même.