Organe respiratoire de l’argyronète

L’organe respiratoire de l’argyronète est en tout point semblable à celui des autres araignées, par conséquent l’argyronète a besoin d’oxygène comme vous et moi. A priori, rien de bien extraordinaire, cependant cela semble incompatible avec son milieu de vie, qui se situe sous l’eau…

Comment fait l’argyronète pour respirer dans l’eau?

La subtilité est que la respiration de l’argyronète ne se passe pas dans l’eau en elle même, mais sous une cloche de plongée.

La cloche de plongée est tissée sous l’eau à proximité d’un végétal lui assurant une certaine stabilité. Une fois la structure établie, l’argyronète la remplit en allant chercher des bulles d’air à la surface de l’eau.

Plusieurs aller-retour sont nécessaires afin que la cloche de plongée soit totalement remplie d’oxygène, mais une fois cette tâche effectuée, l’argyronète peut rester plusieurs jours (parfois même trois ou quatre) totalement immergée.

Lorsque l’air vient à se raréfier sous la cloche de plongée, l’argyronète a le choix entre deux possibilitées :

-Abandonner sa cloche pour en construire une autre plus loin
-Remonter à la surface pour refaire le stock d’oxygène (c’est en général la solution choisie si elle trouve de quoi se nourrir en abondance à l’endroit où est située sa cloche de plongée).

Comments are closed.