Mygales

La mygale est la race d’araignée qui est certainement la plus connue, car sa piqure est craint par tous les êtres humains qui connaissent ses effets dévastateurs car elle est parfois mortelle.

A quoi ressemble une mygale?

La mygale est une des plus grandes araignées que l’on peut trouver sur terre, son envergure est souvent supérieure à une quinzaine de centimètres (plus grand que la largeur d’une main humaine) même si les plus grandes peuvent dépasser trente centimètres d’envergure. Toutes les mygales sont velues.

Où peut-on trouver des mygales?

On rencontre surtout les mygales en Afrique et sur le continent Américain. Elles préfèrent les zones tropicales à la végétation dense. D’autres mygales apprécient la vie souterraine et sont donc présentes dans les galeries rocheuses.

Les mygales sont-elles dangereuses?

Les mygales sont des araignées disposant d’un poison mortel pour l’homme, cependant elles ne sont pas aussi dangereuses (contrairement à ce qu’en dit la légende) pour la simple et bonne raison qu’elles préfèrent utiliser leur venin pour l’injecter dans des proies comestibles, comme les rongeurs, lézards, serpents et différentes espèces d’oiseaux plutôt que dans les êtres humains dont elles ne pourront pas se nourrir. Elles ne piqueront donc qu’en cas de danger.

Combien d’années vit une mygale?

Si elle n’est pas la cible d’un prédateur, la mygale femelle peut vivre jusqu’à vingt ans. Le mâle quant à lui ne vit pas au delà de cinq ans.

Comment chasse la mygale?

La mygale creuse un trou profond d’une trentaine de centimètres qu’elle recouvre de feuillages de l’intérieur. De là, elle attend qu’une proie passe dessus pour la saisir avec une extrême rapidité, suite à quoi elle la liquéfiera avant de la boire.

Comment se reproduisent les mygales?

A l’instar des mantes religieuses, de nombreuses mygales dévorent le mâle après l’accouplement. Après un mois de gestation, plus d’une centaine de bébés mygales sont mis au monde, la moitié seulement atteindront l’âge adulte car le cannibalisme est bien instauré chez ces araignées, qui se dévorent entre elles dès le plus jeune âge.