Lion

Le lion est aussi appelé « roi de la jungle », à tort, désolé de vous contredire, puisqu’il s’agit surtout d’un animal paresseux, laissant le soin à sa femelle de chasser pour lui. Autre idée fausse sur le lion (et lionnes), ces derniers ne sont pas de grands prédateurs sans coeur puisqu’ils ne chassent que lorsqu’ils ont besoin de manger.

lion

Comment vivent les lions?

Les lions sont des félins, mais à la différence de la très grande majorité des représentants de la famille qui vivent seuls, ces derniers vivent en groupes composés d’une quinzaine d’individus, généralement dominés par un mâle. Il se peut que plusieurs mâles vivent au sein d’un même groupe, mais si tel est le cas, alors il s’agira probablement de frères de sang, ou de lions ayant tissé au fil des années de véritables liens affectifs. Il arrive même parfois qu’un lion cherche à tuer un lionceau trop apprécié par la gente féminine, ce dernier sera alors défendu ardamment par sa mère, au péril de sa vie.

Les lions se livrent des combats pouvant aller jusqu’à la mort afin de prendre le contrôle d’une troupe de lionnes, le déchu cherchera alors à prendre le contrôle (là encore par la force) d’un autre groupe sur lequel il régnera en maître.

Dans le cas où un lion serait gravement blessé au combat, alors celui-ci mourrait de faim, car il ne pourrait attaquer un autre chef de meute pour en prendre le contrôle, ni trouver de nourriture de son propre chef, ayant moins l’habitude de chasser que les femelles.

Comment chassent les lions?

Les lionnes sont les plus grandes chasseuses du groupe et chassent en petit comité, le plus fréquemment des gnous et des zèbres qui sont des animaux plus lents qu’elles. Quand il n’y a pas de gibier, les lions peuvent manger des charognes, et si il n’y a pas non plus de charognes, alors les lionnes s’attaquent à des animaux plus imposants, comme des rhinocéros ou des girafes. En pareil cas, la stratégie adoptée est simple, un groupe de lionnes détournent l’attention de la mère tandis que d’autres lionnes attaquent les plus jeunes représentants de l’espèce, plus accessibles car ayant moins de réflexes d’autodéfense.

Lorsque la proie est morte, alors elle est amenée au lion, qui mangera comme bon lui semble et laissera les restes aux autres membres du groupe, d’où l’expression bien connue : « la part du lion« .

Comment connaître l’âge d’un lion?

Même si il est impossible de deviner avec exactitude l’âge d’un lion lorsque l’on est pas spécialiste dans ce domaine, il est possible d’en tirer une estimation grâce à sa crinière. En effet, la crinière des lions devient de plus en plus foncée avec l’âge, ainsi un lion dont la crinière se rapprochera du noir sera très agé, tandis qu’une crinière pâle sera attribuée à un lion jeune.